Costa Rica: Le paradis pour les amoureux de la nature

Anais - - #Destinations
(Crédit photo : Anais Gaujat) 

Cela faisait quelque temps que je voulais visiter le Costa Rica, pays d’Amérique centrale connu pour sa faune et sa flore exceptionnelle dues à une protection intelligente de l’environnement. L’année dernière j’ai donc sauté le pas, direction ce beau pays et je suis tombée sous le charme du lieu où l’homme et la nature vivent en harmonie et où selon le national géographique on découvrirait environ 160 nouvelles espèces par année!

Pour choisir les endroits à visiter j’ai regardé l’itinéraire conseillé par le guide du routard comme je le fais toujours. Cela permet d’avoir un rapide aperçu des endroits qui valent le détour et pour les paresseux cela évite de passer de nombreuses heures le nez dans un guide ainsi que d’avoir une idée des périodes où partir, budget, etc.! Je regarde chaque lieu, ville conseillée, je vérifie sur Google Images à quoi cela ressemble car en temps que photographe je veux savoir si le spot vaut le détour et après direction Google Maps pour regarder si le nombre de kilomètres à parcourir est faisable par rapport à ma vitesse de croisière.

Le choix s’est donc porté sur Tortuguero pour le côté forêt pluviale et pour la pluie j’ai été servie! Pour aller là-bas il faut prendre un petit bateau qui vous amène à travers les mangroves! Magnifique expérience. La rivière se divise, s’étendant à perte de vue avec une nature luxuriante où les arbres atteignent des hauteurs impressionnantes. Sur place la visite des mangroves est l’activité phare pour pouvoir observer la faune et la flore. J’ai fait la mienne sous la pluie et malgré la cape rien à faire vous finissez tremper jusqu’à l’os. On trouve aussi une plage de sable noir et des balades au grès des flaques d’eau. Ne faites pas comme moi, éviter les tongs pour marcher sinon vous risquerez de les perdre au fond d’une flaque boueuse ou de vous faire engueuler par un garde forestier car j’ai fini pieds nus et selon ce dernier c’était dangereux, pufff petites natures ces costaricains!


(Crédit photo : Anais Gaujat)

Ensuite direction la côte Jamaicaine avec Cahuita – Porto Viejo.

Je vous conseille la balade le long de la mer à Cahuita qui prend quelques heures. Après la première demi-heure vous vous retrouvez seul au monde sur des plages désertes où vous avez la possibilité de voir de nombreuses espèces d’animaux. Et pour le logement un petit conseil allez chez Lodge cabinas Tito à Cahuita car l’accueil est génial, le propriétaire est un jeune costaricain d’environ 25-30 ans qui vous offre dès l’arrivée des noix de coco dans un décor enchanteur et pour ne rien gâcher il est charmant (ne pas abuser non plus ;-)). Chaque logement est une petite maison qui se trouve dans un magnifique jardin. Le propriétaire parle très bien anglais et vous propose des cours de surf pour ceux qui le désirent.


(Crédit photo : Anais Gaujat)

Ensuite direction le volcan Arenal. Celui-ci n’est pas accessible à pied mais il y a des balades sympas qui l’entourent. Le soir la ville est animée et l’on trouve en son centre une jolie place où les enfants courent, jouent. Il suffit de s’asseoir sur un banc pour s’imprégner de l’ambiance et pour profiter d’un joli moment de détente.


(Crédit photo : Anais Gaujat)

Un de mes deux gros coups de cœur du voyage, le Jardin La Paz. Si vous avez des enfants vous ferez leur bonheur. Le jardin est magnifique, luxuriant avec plusieurs cascades et surtout il offre la possibilité de voir beaucoup d’espèces d’animaux et particulièrement des colibris qui se trouvent en liberté. Vous vous posez dans un coin en regardant tranquillement ces tout petits oiseaux vert émeraude, violets, noirs… battre des ailes à une vitesse impressionnante pour butiner l’eau sucrée qui a été mise à leur disposition, un vrai moment de bonheur.


(Crédit photo : Anais Gaujat)

Mais mon plus gros coup de cœur reste la Baie Drake dans la région de Corcovado! Le paradis! Le National Geographic le décrit comme « le lieu biologique le plus intense de la planète ». Ayant pris le bateau pour y arriver j’ai eu la chance de voir sauter hors de l’eau des raies. Une fois sur place j’ai pu voir de mon Lodge des dizaines de perroquets plus beaux les un que les autres, être réveillée au son des oiseaux, voir de magnifiques plages désertes et faire de la plongée entourée de myriade de poissons et tout cela sans touriste prenant des selfies toutes les 5 minutes et ayant pour principe me myself and I, que du bonheur.


(Crédit photo : Anais Gaujat)

Pour ce qui est de la logistique sur place tel que la location de voiture, la réservation d’hôtel, vous avez le site toutcostarica.com qui propose des prix intéressants, des hôtels sympas et on peut vous servir en français dans le cas ou la langue serait une barrière. Pour les pro-environnement vous pouvez trouver des tours éco-responsable! 

En espérant vous avoir donné l’envie de voyager dans ce pays splendide, véritable arche de Noé.

Française de 30 ans, installée depuis 5 ans à Montréal, j'aime parcourir le monde depuis autant de temps que je m'en souvienne! J'ai eu la chance de vivre en Australie et de découvrir un petit peu, mais jamais assez, l'Océanie, l'Afrique, l'Europe, l'Amérique et l'Asie que ce soit pour faire du tourisme, des missions humanitaires ou pour travailler. J'espère aujourd'hui vous faire partager cette passion au travers de mes textes et de mes photos.