5 randonnées incontournables d’Amérique du Sud

Félix - - #Destinations

1. El Cocuy (Colombie) : le trésor caché 

Dissimulé dans une partie de la Colombie encore peu fréquentée, le Parc national de la Sierra Nevada del Cocuy offre des paysages grandioses. Les montagnes, glaciers, lagunes et rivières se conjuguent dans un environnement hostile et majestueux, à plus de 4000 mètres d’altitude. Il est possible d’y faire de petites incursions d’une journée ou, préférablement, une longue et éprouvante randonnée (5-6 jours) avec un guide local.









2. Torres del Paine (Chili) : le classique

Le parc national Torres del Paine est probablement le plus réputé en Amérique du Sud pour le tourisme d’aventure.  La « boucle » de 100 km (7 à 9 jours) est une randonnée qui permet de contourner lacs, forêts, rivières et glaciers, en plus de pouvoir contempler les Torres, une série de majestueux pics granitiques. Un autre circuit plus court, le « W » (3 à 4 jours) est moins exigeant et permet de voir les principaux points d’intérêt du parc.







?



3. El Chaltén (Argentine) : la capitale argentine de la randonnée

Dans la lointaine Patagonie argentine, le petit village touristique d’El Chalten est la porte d’entrée pour plusieurs randonnées splendides dans le parc national de Los Glaciares, au-dessus duquel trône le spectaculaire Mont Fitz Roy. Un peu plus isolé et sauvage que le Torres del Paine chilien, il est possible d’y faire des sorties allant de quelques heures à plusieurs jours.

 





4. Huaraz (Pérou) : la « Chamonix des Andes »

La ville de Huaraz est un point de départ idéal pour plusieurs randonnées épiques au cœur des Andes, dans la Cordillère Blanche et la Cordillère Noire. Il y en a pour tous les goûts et toutes les distances. La plus populaire le « Trek Santa Cruz » (3-4 jours) vous amènera jusqu’à 4750 mètres d’altitude, à travers des paysages typiquement andins. 




 



5. Quilotoa (Équateur) : d’un village à l’autre

Située dans la province de Cotopaxi, la boucle de Quilotoa n’est pas une randonnée classique dans un parc national inhabité. Il s’agit plutôt d’une longue marche d’un village à l’autre, avec possibilités d’hébergement à chaque étape. En combinant les randonnés avec des voyages d’autobus, il est possible de moduler son expérience : on peut y aller pour deux jours ou y passer une longue semaine. Il s’agit d’une expérience authentique et unique, un mélange entre une randonnée de plein-air et une aventure culturelle. 

 



Visitez la page Flickr de Félix pour plus de photos!

Épris d’aventures et de découvertes, j’ai eu l’occasion de visiter plusieurs régions d’Amérique latine au fil des ans. Cela m’a permis de conjuguer deux intérêts : la randonnée et la photo.